02/10/2013

Modification mystère, un jeu

     Ce peintre belge dont j'ai déjà parlé ici s'amuse depuis quelque temps à peindre des tableaux d'après les grands maîtres de l'art (c'est à la mode en Belgique). Faisons un petit jeu (non ouvert à ceux qui l'exposent ou qui le connaissent bien, essayons de rester honnêtes...). Un DVD des films de Del Curto et Genoux sur Henriette Zéphyr et Yvonne Robert à gagner à celle ou à celui qui reconnaîtra le grand maître de la peinture qui a été réinterprété dans le tableau ci-dessous...

Tableau à deviner 1.jpg

C'est d'après qui, hein?

Zephir et Robert par Del Curto.jpg

C'est le DVD à gagner...


Commentaires

Le Caravage - Judith décapitant Holopherne

Écrit par : lucm.reze | 03/10/2013

Répondre à ce commentaire

Michel Ange? Une création du monde, non, le type à gauche ne serait pas barbu. Ca ressemble à une déposition de croix. Un angle de vue à la Titien. Mais non, ce n'est pas ça. Les descentes de croix sont généralement dans l'autre sens. Chez Fra Angelico, si, il y en a une dans ce sens là, mais pas de petit bonnet blanc, or je pressens que ce bonnet blanc à droite est important pour l'authentification. Holbein? Oui, mais pas trop de mouvement ici. Là, il y a quelque chose de l'envolée baroque. Rubens? Rubens, tiens. Trop habillés, les personnages, ici. Encore que... Ah ça y ressemble. "La paix et la guerre", même composition. Et un Flamand, pour un Belge... Et pourtant. Ou alors Artemisia, celle là, je l'aime beaucoup, elle m'émeut pas mal. Il y a un très beau tableau d'elle, Judith arrache la tête à Holopherne, c'est la même position. Mais ce bonnet, bon sang, ce bonnet... Ca y est! Le Caravage. Judith décapitant Holopherne! Et à moi le DVD...

Écrit par : Régis Gayraud | 03/10/2013

Répondre à ce commentaire

Terrible! Monsieur Lucm.reze! Vous avez dégainé quelques secondes avant moi! Comme quoi il faut être sobre, pas raconter sa vie... Ca m'apprendra. Je ne conteste pas, mais j'aimerais bien que notre Sciapode vérifie dans le rapport de son serveur quel a été l'écart entre nos deux commentaires. Quand j'ai commencé à écrire le mien, il n'y avait rien sur le blog, une fois validé mon commentaire, je tombe sur votre réponse! Nous écrivions en même temps. Terrible!!! On veut d'autres concours, M. Montpied, j'ai besoin de ma revanche.

Écrit par : Régis Gayraud | 03/10/2013

Répondre à ce commentaire

Il n'y a pas l'ombre d'une réclamation possible: Luc M: 8h45. Régis Gayraud: 9h15.
Leçon: ne pas étaler sa culture à mauvais escient, Mister Gayraud...!
C'est Luc de Rezé qui gagne le DVD. Je me doutais que ça ne traînerait pas...

Écrit par : Le sciapode | 03/10/2013

Répondre à ce commentaire

Désolé monsieur Régis, à 7h45 ce matin je cogitais déjà. Le côté shampooineuse m’a d’abord orienté vers Ingres, les baigneuses et les bains turcs. J’ai pensé à Gauguin mais la vahiné à barbe, c’était un peu insolite. Puis comme vous j’ai envisagé Rubens. Et ce sont finalement les mains de femme tenant les cheveux d’un homme qui m’ont fait penser au Caravage. Souvent chez Le Caravage on tient les têtes pour les couper. Félicitations monsieur Régis, 2eme c’est une belle place !

Écrit par : lucm.reze | 03/10/2013

Répondre à ce commentaire

Il est gentil, Luc M. hein?
Et moi, je suis cruel, très cruel... Gna-Gna-Gnââââ! (Et infantile aussi).

Écrit par : Le sciapode | 03/10/2013

Répondre à ce commentaire

Je n'étalais pas ma culture, elle déborde souvent un peu, certes, il y en a trop pour une petite carcasse comme la mienne, monsieur le Sciapode, mais je cherchais compulsivement en m'aidant de quelque documentation et écrivais le compte rendu de ma quête en même temps que je faisais mes recherches. La page était ouverte sur le cadre où s'inscrivait peu à peu mon commentaire, ce qui bloquait le rafraichissement de ladite page, ce qui fait que j'ai raté le moment où le commentaire de M. LucM de Rézé (monsieur fort courtois au demeurant, contrairement à d'autres...) s'affichait. Effectivement, j'ai du commencé à cogiter vers 8H30, alors que vous étiez déjà fort avancé dans vos cogitations. Je ne peux me consoler qu'en pensant qu'avec l'air marin et les sardines pour moi et le traitement des neurones au régime Saint Nectaire-tripoux pour monsieur LucM, le résultat eût peut-être été inverse. Attendons une revanche...

Écrit par : Régis Gayraud | 06/10/2013

Répondre à ce commentaire

A Rezé, cher Régis, c'est plutôt le muscadet que les sardines, lesquelles ne fréquentent à ma connaissance ni la Loire ni la Sèvre nantaise. Mais avec les mutations génétiques, sait-on jamais, les sardines vont peut-être se mettre à remonter les fleuves...
Bonne chance en tous cas pour votre revanche !

Écrit par : RR | 06/10/2013

Je parlais de sardines car, bien qu'étant allé fort peu à Nantes, je fus surpris, fin mars 1999 quand, y passant une petite semaine à l'occasion de l'ouverture de l'exposition PIrosmani à laquelle j'ai contribué, j'y découvris ce qui me sembla une coutume locale. Tous les soirs vers 18h00 apparaissaient pour une heure ou deux, aux coins des rues du centre ville, des vendeurs à la sauvette de sardines fraichement pêchées, et les gens qui sortaient des bureaux, sur le chemin de leurs pénates, leur achetaient des sardines pour leur dîner. Vers 19h30 20h00, ils avaient déjà tous disparus. Je crois qu'il y avait aussi des marchands de solens, ces mollusques qu'on appelle communément des couteaux. Toutes espèces marines, certes, et non fluviales. Nantes est quand même plus près de la mer que de la montagne, me sembla-t-il alors. (Mais peut-être me trompé-je, il faudrait que j'aille vérifier sur une carte...)

Écrit par : Régis Gayraud | 12/10/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire