Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/08/2017

Nom prédestinant et révélateur

     Quand on s'appelle Rupin, on devrait davantage surveiller ses fréquentations, à moins d'une prédestination caractérisée qui vous mène à soutenir le "président des riches" (comme l'appelle le journal Politis)...

Noms prédestinants, affiche électorale Rupin et Macron.jpg

Paris, Photo Bruno Montpied, 2017.

Commentaires

Pourtant il a écrit qu'y s'présente « pas comme Rupin » : c'est l'candidat des pôvr', non ?

Écrit par : Félicie Corvisart | 02/08/2017

Répondre à ce commentaire

Il est vrai qu'on peut entendre ce jeu de mots antagonique. Bien vu, Félicie.

Écrit par : Le sciapode | 02/08/2017

Répondre à ce commentaire

député élu dans la 7EME circonscription de Paris plus bobo que ça j 'y meurs....

Écrit par : stirner | 04/08/2017

Répondre à ce commentaire

Dommage que Cindy Lee, du Parti du Plaisir, n’ait pas été élue.

Écrit par : Atarte | 05/08/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire