Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/10/2010

Noms prédestinants, quelques images

Serge-Laroche-,Bordeaux,-se.jpg

 

 

       Ce Serge Laroche n'est peut-être qu'un nom d'emprunt légitimé par sa profession, du moins pourrait-on se poser la question. Qui dit que les artisans ne prennent pas des noms parlants, enracinant leurs qualifications dans la prédestination d'un patronyme reconstruit après-coup? A noter que l'enseigne se trouve dans la même rue (Camille Sauvageau, à Bordeaux) que la boutique de "J.Boucherie, imprimeur" dont j'ai déjà publié la photo ici.

         Par contre, il est plus que probable que le libraire ci-dessous évoqué n'a pas triché lui sur son nom, ou bien ce serait du masochisme. La rencontre du patronyme et de la fonction de celui qui le porte est amusante, isn't it?

 Daniel-Pillar-libraire,-nov.jpgDaniel Pillard, libraire, Lyon... ph. Bruno Montpied, nov. 2008

 

      Mais il y a encore plus drôle, si je puis dire, lorsque l'on découvre, en se promenant le long du cimetière du Père-Lachaise à Paris, la devanture gigantesque des frères...

 

Lecreux-Frères-marbriers-fu.jpg

 Marbriers funéraires, Paris XIe, ph. BM, mars 2010

  

Commentaires

Il a de la chance, il aurait pu se prénommer Pierre, ce Laroche !

Écrit par : RR | 04/10/2010

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire