14/12/2013

Rafiot dans le raffut, Albarracin pensait sans le savoir à Jean Branciard

 

JB,-oeuvre-d'avr-09.jpg

Jean Branciard, la Grande Limule (crabe des Moluques), 2009, ph. Bruno Montpied


    "Regardez comme le papillon roule et tangue sur les très réels et enivrants flots du néant, il a l'air d'un rafiot dans le silencieux raffut."

(Laurent Albarracin, Le Ruisseau, l’éclair, Rougerie, 2013).

Commentaires

P.S. le titre c'est la Grande Limule (crabe des Molluques)
[Merci Jean, je corrige la légende dans ma note ci-dessus, NDR]

Écrit par : branciard | 14/12/2013

Répondre à ce commentaire

Merci. je me dépêche de découvrir Laurent Albarracin . décidément il me semble écrire de belles et percutantes choses. bonne journée. Jean.

Écrit par : branciard | 14/12/2013

Répondre à ce commentaire

Attention, attention! Les Moluques parlent aux mollusques...

Écrit par : Isabelle Molitor | 14/12/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire